Schliessen
FAS Romandie, Projekte,

La Nouvelle Buvette d’Evian de Maurice Novarina et Jean Prouvé - Le rapport du TSAM est maintenant prêt

La Nouvelle Buvette d’Evian de Maurice Novarina et Jean Prouvé - Le rapport du TSAM est maintenant prêt

Les projets que la FAS Romandie construit et poursuit sont une série d’histoires qui se nourrissent les unes les autres.
 
En juin 2014, la FAS Romandie a organisé à Lausanne l’assemblée générale de la FAS Suisse. Avec pour thème « Autrement, Anders, Altromodo », la rencontre s’est déclinée sur 2 jours, avec l’assemblée au cinéma Capitole, le repas au cœur de la magnifique Collection de l’Art Brut, et le lendemain, après la traversée du lac, la visite à Evian avec Patrick Bouchain de sa Grange au Lac et de la Buvette Prouvé-Novarina.


Construite en 1956 dans un parc situé juste au-dessus du débarcadère, La Buvette de la source Cachat était le bâtiment préféré de Jean Prouvé. Ouvert sur le lac Léman, structuré par une suite de « béquilles », enveloppé par des vitrages coulissants, ce bâtiment-coupe est un espace vide destiné aux personnes profitant des bienfaits des eaux thermales. Ce trésor de l’architecture moderne se trouve à 14 km de Lausanne. Aujourd’hui le bâtiment nécessite une prise en charge urgente, du point de vue de la sécurité notamment. Relativement bien préservé car n’ayant subi quasi aucune rénovation dans sa partie Ouest, son extrémité Est a par contre subit une lourde une démolition et une transformation par la construction de bains qui a détruit le côté Est de la Buvette. Un parking a été aménagé derrière au Sud.


La visite FAS de 2014 a permis d’ouvrir une porte : une relation étroite s’est tissée entre la FAS Romandie, Patrick Bouchain et la société Danone, propriétaire des Eaux d’Evian, donc de la Buvette Prouvé. Pour envisager une préservation et une rénovation de ce patrimoine commun aux rives du Léman, la FAS Romandie a proposé un partenariat transfrontalier en mandatant l’équipe de recherche de l’institut TSAM de l’EPFL, dirigé par Franz Graf, afin d’effectuer une analyse approfondie de la substance et de l’histoire du bâtiment. Elle a d’une part conclu un contrat avec la Société des Eaux d’Evian et d’autre part mandaté le TSAM pour son étude. Ce dernier se trouve ainsi libéré de toute influence lors de la rédaction de son analyse.
 
Le rapport du TSAM est maintenant prêt. Des analyses doivent encore être faites pour le compléter.
 
L’étape suivante sera de réfléchir ensemble à son avenir : faisabilité de la rénovation et futur programme.
La FAS a permis une prise de conscience et cherché à mettre en place une stratégie pour s’occuper d’un bijou de l’architecture moderne tout en restant au centre des prises de décisions sur l’attitude et l’utilisation de la Buvette à l’avenir.
Grâce à cette action transfrontalière, c’est un héritage bâti de l’époque moderne qui bénéficie d’une attention particulière. La présentation de ce bijou pourrait faire partie du programme de visites des journées du Patrimoine 2018 et par la même occasion faire partie de l’exposition itinérante que la FAS centrale organise au travers de la Suisse.
 
Cette démarche a été présentée à la Journée des Fonctionnaire 2016 à Lucerne.