close
BSA-FAS, Publications FAS, , Caspar Schärer

Le rapport annuel 2019 est (finalement) paru

Le rapport annuel 2019 est (finalement) paru

En raison de la pandémie de Covid, le rapport annuel FAS est publié cette année en été au lieu du printemps. Le rapport a été envoyé à tous les membres et peut être téléchargé gratuitement sur le site de la FAS.

 

Avant-propos de la Présidente

Mi-juin, peu de temps après la levée de la plupart des mesures de lutte contre le Covid-19, décidées par le Conseil fédéral, j’ai hâte de voir ce que l’avenir nous réserve. La période du confinement nous a fourni une occasion de réflexion inattendue – à propos de questions quotidiennes, mais aussi à propos de questions fondamentales.

Chaque crise fait ressortir des priorités, aussi bien que des forces et des faiblesses. Le superflu passe à l’arrière-plan et nous nous rendons compte de ce qui importe vraiment. Nous reconnaissons l’importance d’espaces publics et privés de haute qualité, la nécessité de protéger notre environnement et d’entretenir le lien social. Cette vaste expérience collective nous donne la force d’accélérer les changements qui sont indispensables pour une amélioration des espaces de vie au sein de notre société.

On a donc plus que jamais besoin des architectes. Nous observons avec la plus grande ouverture d’esprit possible des situations en mutation et apportons avec notre savoir et notre expérience une contribution importante à la société. Nous nous engagerons par conséquent avec encore davantage d’ardeur en faveur de la culture du bâti – dans la pratique, dans l’enseignement, dans les commissions et autres organes, ou comme activistes. Nous continuerons également à soutenir des engagements divers, tant dans les sections locales que par nos projets à l’échelle nationale. Le fonds de projets créé en 2016 apparaît de plus en plus au fil du temps comme un instrument puissant pour la promotion de la culture du bâti à tous les niveaux et dans toutes les régions du pays.

La rétrospective de l’année associative écoulée montre une présence affirmée de la FAS avec deux colloques et une publication. Les colloques consacrés à la participation et à la numérisation ont porté sur deux sujets dont l’importance ne cessera de croître à l’avenir pour notre discipline. Avec notre publication sur les architectes cantonaux, nous avons analysé d’un point de vue critique les différents rôles que peuvent jouer les architectes compétents au sein des administrations.

Par cette brève récapitulation du passé et la perspective de ce qui nous attend, je souhaite remercier mes collègues au Comité central pour leur coopération productive au cours de l’année écoulée – et naturellement aussi tous nos membres pour leur engagement personnel dans notre mission quotidienne au service de la culture du bâti. J’adresse pour terminer mes plus vifs remerciements au secrétariat à Bâle, sur lequel nous pouvons toujours compter.

Ludovica Molo, Présidente centrale